Qui sommes nous

Notre philosophie

 

Une économie circulaire et durable

L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources c'est-à-dire matières premières, eau, énergie, ainsi que la production des déchets. Il s’agit de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) pour un modèle économique « circulaire ».

 

Que faire de nos déchets de brassage ?

 

Nous voulons progressivement évoluer vers plus d’éco-responsabilité pour mieux gérer les drêches : les résidus des brassages. Très nutritives, aujourd’hui elles sont données aux cochons de la ferme, mais plus tard nous voulons construire une petite installation pour la fabrication de biogaz à partir des drêches, bouses de vaches et déchets végétales de la ferme pour l’utiliser comme carburant pour produire la bière. Et ce qui reste après la production de ce gaz – le digestat – peut être utilisé comme engrais, et ainsi le cercle sera rond, nous serons dans une économie durable de recyclage dite circulaire.  

 

Situation actuelle

 

L’orge est cultivée sur la terre, nous l’utilisons pour faire la bière, la fabrication de la bière donne des déchets : les drêches, les drêches sont données comme nourriture aux cochons, les cochons sont mangés par les hommes, le purin est épandu sur la terre, la terre produit de l’orge …

 

Situation future

 

Nous allons progressivement évoluer vers la production de biogaz à partir des drêches par la méthanissation  Le biogaz est utilisé pour faire la bière mais a comme résidu de l’engrais, cet engrais est épandu sur la terre, la terre produit de l’orge …

 

De plus, la méthanisation est un processus important dans la notion de « développement durable » puisqu’elle peut valoriser des ressources organiques très diverses : déchets organiques, effluents chargés, boues d’épuration, produits, coproduits et déchets agricoles. En agriculture, les sources de matière organique possible sont les lisiers, les résidus agricoles et les cultures dédiées. Contrairement aux autres techniques de conversion énergétique de la biomasse, elle laisse les matériaux ligneux intacts. Le digestat restant se présente comme un humus. Le processus n’élimine pas les éléments nutritifs pouvant être recyclés dans la production agricole. Les potentiels azote et phosphate sont notamment conservés.

 

L'agriculture bio

 

Les agriculteurs bio recherchent les équilibres entre le sol, les animaux, les plantes grâce à des pratiques comme la rotaton des cultures, les engrais verts, les cultures associées.

Ils excluent tout engrais chimique, pesticide de synthèse, organisme génétiquement modifié et cultures hors-sol. Ils utilisent uniquement des fertilisants naturels. Ils pratiquent le désherbage mécanique, thermique ou manuel. Ils respectent les ccaractééristiquent du terroir et le cycle des saisons. Ils favorisent l'action des présdateurs naturels contre les parasites et ils élèvent les animaux en respectant leurs besoins physiologiques et en pratiquant un lien avec le sol par la production d'un certain pourcentage d'aliments sur la ferme.